FumBlog

Le Blog de l'association FUMBLES

mercredi 21 septembre 2016

Les infos Fumbles

Tout savoir sur l'association Fumbles c'est ici :

  • Vous pouvez parler avec les membres via le forum de l'asso en suivant le lien ci-dessus ou ici
  • Vous pouvez vous inscrire toute l'année.
  • Les prix sont de 25 € l'année et 5 € pour les enfants (moins de 10 ans)
  • L'association est ouverte toute l'année
  • Vous pouvez emprunter des jeux et il faut pour se faire se référer à la page dans le forum
  • Deux sessions par semaine sont organisées, Vendredi de 20h30 à 02h00 et Samedi de 14h00 à 02h00.
  • La première session est une session découverte et donc complètement gratuite.
  • Les sessions ont lieu à la Nébul au 42 Boulevard Joffre 77300 Fontainebleau

Vous pouvez joindre l'admin et le président de l'association à contact@fumbles.fr si vous avez d'autres question !

Belligames Tome 3

L'association Fumbles organise pour l'année 2016 la troisième édition du Belligames. Toujours au théâtre de Fontainebleau et avec l'aide de la mairie de Fontainebleau, cette édition promet d'être encore plus grandiose ! Avec une organisation différente, encore plus de volontaires, encore plus de jeu, encore plus de TOUT ! Facebook.jpg

vendredi 20 mai 2016

Dossier - Les jeux d’enfoirés

couto.jpg Il existe un très grand nombre de style de jeu, les jeux de gestion, de pose d’ouvrier, d’ambiance, etc. Mais il en est un que l’on affectionne tout particulièrement à Fumbles ce sont les jeux d’enf…, les jeux d’enc…, les jeux de pu… heuuu, les jeux d’opportunisme dirons-nous dans un langage plus soutenu.

Quel sont les critères pour obtenir ce genre de jeu ?

    1.	Deux équipes

Il faut obligatoirement avoir un conflit d’intérêt dans le jeu. En effet il n’est pas possible de passer pour un enfoiré si le jeu est entièrement en équipe. Faire perdre l’équipe ne permet pas de gagner. Par contre ne pas être dans la même équipe permet d’être en conflit et de faire couler une équipe en étant dans l’autre.

    2.	Les objectifs cachés

Les objectifs différents entre deux équipes est un premier point mais le mieux reste encore d’avoir un objectif caché. Le secret permet aux différentes équipes de faire monter la sauce, qui est avec moi ? Le secret détruit la certitude et permet de bluffer sur ses propres intentions.

    3.	L’opportunisme / la négociation / la trahison (le backstab)

Et le point le plus important est de pouvoir saisir toutes les opportunités pour gagner et cela même si un autre est en difficulté. Quel plaisir de promettre quelque chose et d’obtenir la contrepartie sans rien payer. Voir les yeux de son plus proche allié lorsqu’il sent la lame du couteau s’enfoncer dans son dos et qu’il vous voit au bout du manche.

Une fois tous ces ingrédients obtenus mélangez bien fort et vous obtiendrez un magnifique jeu. Petite précaution d’emploi tout de même, il faut choisir avec parcimonie les joueurs que vous prendrez pour ce genre de jeu. Evitez les mauvais perdants et les gens qui sont rancunier. Rappelez-vous qu’il ne s’agit que d’un jeu, le comportement dans celui-ci n’est pas à prendre au premier degré.

La sélection Fumbles :

The Island est le plus conflictuel. En effet chacun pour soi au commencement de ce jeu mais le jeu se transforme en une vengeance personnel. L’ile de l’Atlantide coule et vos explorateurs ont récoltés quelques trésors. A vous de les sauver sur des iles au large. Mais le problème c’est que les eaux sont peuplées de requins, de baleines et de dragon de mer. A la fin de chaque tour les joueurs contrôlent les monstres et quelques explorateurs adverses finissent en général au fond de l’océan. Mais au tour d’après votre adversaire se vengera subtilement en ciblant vos explorateurs avec les monstres.

Les naufragés du Titanic vous met dans la peau d’un membre d’équipage dans une barque. Il va falloir sauver votre meilleur ami et tuer votre pire ennemi mais personne ne sais appart vous qui vous aimez ou pas. Le jeu vous laisse la possibilité de voler les possessions des autres, de leur prendre leur place, de leur promettre mais de ne pas tenir parole, de jeter des appâts pour attirer les requins quand les copains sont tombés à l’eau. Bref un jeu qui mérite bien sa place dans ce dossier.

Panic Station reste une valeur sûre dans l’angoisse et le doute. Une station spatiale et des marines qui doivent éliminer la menace alien, malheureusement un d’entre eux est parasité par un alien dès son arrivée et il va devoir jouer contre les autres. A chaque rencontre entre deux personnage un échange est fait et pour chaque échange une chance de devenir un alien. La tension est palpable à chaque échange entre les deux personnages mais les autres joueurs ne peuvent pas s’empêcher de douter des deux individus qui sourient une fois la transaction finie.

Dead of Winter : à la croisée des chemins. La colonie s’est montée juste après l’invasion des zombies. Chaque joueur habite dans cette colonie mais pour la faire survivre il va falloir avancer en groupe. Ce principe est totalement en opposions avec l’objectif solo qui existe dans le jeu ainsi que le traitre qui ne cherche qu’à éradiquer la colonie même si il en fait partie.

Avalon un jeu où l’on interprète des chevaliers qui partent en mission pour retrouver le Graal. Cependant parmi les chevaliers il y en a qui sont fidèle à Mordred et vont chercher à faire échouer les missions. En plus de cela Merlin connait les méchants et pourrait aider les fidèles d’Arthur. Mais si les méchants découvrent l’identité de Merlin, les gentils perdent. Un beau jeu de négociation et de déduction.

• Notre jeu préféré c’est Battlesar Galactica. Un vaisseau, un équipage et des Cylons. Dans le personnel du vaisseau se sont faufilé un ou deux Cylons. L’équipage souhaite sauver le vaisseau tandis que les Cylons vont chercher l’explosion spectaculaire. Un système de vote caché permet de gérer les différentes crises (pénurie d’eau, panne des ordinateurs…) chacun votant dans son propre intérêt en fonction de son groupe. Si un Cylon est sur le point d’être repéré et qu’il veut éviter la prison il peut alors se révéler et jouer en pleine lumière. Le saboteur peut alors nuire mais de manière plus soft qu’avant.

jeudi 17 mars 2016

Preview - The Others : 7 Sins

7-sins-the-others-eric-lang-studio-mcvey-guillotine-games.jpg

 

Bon alors, je me chauffe rarement pour des jeux en avant-première, mais là, je suis chaud comme une baraque à frites qui a pris feu sur un bord d’autoroute du nord de la France ! Ceux qui me connaissent sont au courant que mes jeux préférés (hors console) sont Zombicide et Les demeures de l’épouvante. Bon probablement parce que il faut pousser des petites figurines que je prends un malin plaisir à peindre, en embêtant tout le monde avec ça d’ailleurs ! Mais bon… On ne se refait pas ! Alors ce jeu va prendre tous ce que j’aime, à savoir Zombicide et rajouter les demeures de l’épouvante ! Donc pour moi c’est un carton programmés. Parlons jeu maintenant !

photo-original.png

Pardonnez-moi mon père, j’ai péché une grosse boite de jeu !

Alors le jeu se joue comme les demeures de l’épouvante, à savoir une personne jouera le rôle du grand méchant autour de la table ! Ici se sont les Sept Péchés capitaux, mais dans la boite de base vous en trouverez seulement deux. Les cinq autres sont vendus séparément dans les boîtes d’extension de Péchés. Les DLC ont la vie dure maintenant et les portefeuilles des joueurs sont maintenant des distributeurs automatique. Bref, coup de gueule passé continuons le pitch : Donc l’un des protagonistes endosse le rôle du Joueur des Péchés, incarnant l’un des Sept Péchés Capitaux invoqués par le Hell Club afin de provoquer l’apocalypse qui détruira le monde. Les autres participants, les Joueurs Héros, œuvrent de concert en tant que groupe d’agents spéciaux de la F.A.I.T.H., une organisation chargée de repousser l’horrible invasion. Haven, une vaste métropole de la côte sud de l’Angleterre, est devenue leur champ de bataille. Le Joueur des Péchés invoque des monstres qui répandent la corruption et la destruction à travers la ville, tandis que les Héros contre-attaquent en utilisant leur force, leurs compétences et les ressources de la cité.

Je suis un héros !

Cette boîte de base contient une équipe complète de 7 Héros. Vous pouvez cependant en obtenir d’autres dans les boîtes d’extension d’Équipe, vendues séparément. Avec un choix plus vaste, vous serez à même de personnaliser votre équipe. Les Joueurs Héros devront créer leur équipe collectivement avant que chacun choisisse le (ou les) Héros qu’il va jouer. Une équipe de la F.A.I.T.H est toujours constituée d’un total de 7 Héros parmi les suivants : Leader : Sa spécialité est de renforcer les autres Héros. Fixer : Sa spécialité est de Nettoyer une Zone. Flingueur : Sa spécialité est de tuer les Monstres à distance. Cogneur : Sa spécialité est le Combat rapproché.

sloth-in-the-rain.jpg

Raconte-nous une histoire ! Même deux histoires ! Même trois histoires ! Même qua… ha non, trois c’est tout.

Les joueurs doivent choisir une Histoire parmi celles disponibles dans les Fiches de Scénario. Les joueurs peuvent soit s’entendre sur le choix de l’Histoire, soit en prendre une au hasard. The Others contient trois types d’Histoires : Terreur – Le combat et l’action forment le cœur de ces Histoires. Ce sont généralement les plus simples à mettre en place. Corruption – Ces Histoires décrivent la lutte des Héros qui tentent de résister à la corruption et de purifier la ville. Rédemption – Ici, le but sera de sauver la ville de diverses crises et d’accomplir des Missions spécifiques.

Mais comment qu’on gagne, ou qu’on perd (ha ben oui) ?

À la fin d’une partie de The Others, c’est soit le Joueur des Péchés qui sera déclaré vainqueur, soit les Joueurs Héros collectivement. Comme dans les Demeures de l’épouvante. Afin de gagner, les Héros devront accomplir dans l’ordre chacune des Missions présentées sur la Fiche de Scénario. Dès qu’ils ont réussi la dernière Mission, ils sont immédiatement déclarés vainqueurs et les forces du Péché sont bannies… au moins pour un temps. Plus ils prendront de temps, plus l’emprise du Joueur des Péchés, symbolisée par le Compteur de l’Apocalypse, va se renforcer. Le Joueur des Péchés devra éliminer suffisamment de Héros pour les empêcher d’accomplir la Mission finale. Chaque fois qu’un Héros est tué, son contrôleur le remplace par un autre de la Réserve de Héros, jusqu’à ce que cette dernière soit vide. Le Joueur des Péchés est déclaré vainqueur quand un Héros est tué et qu’il n’y a plus aucun remplaçant dans la Réserve. Notez qu’il n’est pas nécessaire de tuer tous les Héros. Juste assez pour que les Joueurs Héros ne puissent plus remplacer un Héros éliminé. Lorsque cela se produit, les Héros ont perdu et les ténèbres consument le monde.

PRIDE_Miniature-e1441472556449.png
 

Bilan :

Bon alors je l’attends bien sûr comme un jeu d’exception ! Mêlant horreur, coopération, pitite figurine toute mimi (ou pas) à peindre ! Maintenant je reste un peu sur ma faim quant à     la boite de base (annoncé 100 € !!!!) et n’ayant que 2 péchés capitaux … Il faudra de toute façon attendre le 2 ème trimestre de cette année ! Mais c’est bientôt !!!!

   A FUMBLES ON A REMARQUÉ

  • + Des belles figurines
  • + Une idée de jeu excellente
  • + Plein de possiblité
  • + Mélange de deux gros jeux !
  • - Le prix ...
  • - Les addons ... et le prix donc
  • - Je vais encore embêter tout le monde avec de la peinture !

INFORMATIONS

  • Année : 2016
  • Nombre de joueurs : 2 à 5 joueurs
  • Thème : Monstres/ Coopération
  • Temps moyen de jeu : ?? minutes
  • Age minimum : A partir de 14 ans
  • Auteur : Eric M. Lang
  • Editeur : Edge

EXCITATION

de-6-big.png