mercredi 26 novembre 2014

Test - Libertalia

114-libertalia.jpg

A Fumbles on aime piller du navire, charmer de la sirène et jurer comme des pirates enragés. Libertalia vous emmène à bord de votre propre navire de pirate composé d'une fine équipe de moussaillons triés sur le volet parmi les 30 cartes personnages mis à votre disposition. Chaque joueur possède le même équipage en début de partie et va devoir faire preuve d'une grande finesse afin de casser la gu... euuuh, de piller avec courtoisie les pauvres navires qui osent s'approcher de votre bâtiment. L'enjeu est de taille : or, bijoux, doublons, ressources... tous les moyens sont bons afin d'être le plus riche possible et de remplir les grottes de votre repaire à l'aide du pouvoir unique que possède chaque personnage. Mais attention, un joueur ne sachant pas anticiper risque de se retrouver avec pas grand chose, voir avec des membres de son équipage ayant malencontreusement perdus la vie (Ooops, je t'ai égorgé ? Oooh désolééé !) et n'aura souvent d'autre choix que de récupérer les masques maudits que ses adversaires lui auront gentiment laissé après le pillage. Prêt pour l'abordage jeune mousse ?

A FUMBLES ON A REMARQUÉ

  • + Des parties biens funs toujours différentes grâce à la multitude de personnages jouables.
  • + Un plateau et du matériel de jeu de qualité.
  • + Beaucoup d'humour sur les cartes, cela déteint d'ailleurs sur les joueurs.
  • + Une serveuse complètement cruche : "J'sais pas lire c'est juste pour faire joli dans ma chambrette."
  • - Une première partie peut-être un poil difficile lorsqu'on est face à des joueurs expérimenté.
  • - Beaucoup de pouvoirs à assimiler en même temps, chaque personnage à un pouvoir unique.

INFORMATIONS

  • Année : 2012
  • Nombre de joueurs : 2 à 6 joueurs
  • Thème : Pirates
  • Temps moyen de jeu : 45 minutes
  • Age minimum : A partir de 14 ans
  • Auteur : Paolo Mori
  • Editeur : Marabunta
  • Illustrateurs : Stéphane Gantiez

NOTE

de-4-big.png

vendredi 11 juillet 2014

Test - Shrimp

106-shrimp.jpg

La spécialité de Fumbles le cocktail de crevettes. Shrimp est un petit jeu où la bonne ambiance règne. En effet 3 poêles sont en face de vous et vous devez jeter une carte crevette de votre main dans une de ces poêles. Une fois les trois emplacements recouverts on cherche si un point commun existe entre les cartes retournées. On peut comparer la taille des crevettes, le nombre de crevette, la nationalité de la crevette (représentée par un drapeau au bas de la carte) et la couleur de la crevette. On peut également repérer s’il y a un total de 7 crevettes dans les 3 poêles, ce qui constitue un cocktail de crevette comme tout bon amateur de crevette le sait. Si aucun point commun n’existe entre les cartes le joueur suivant pose une nouvelle carte dans l’emplacement qu’il souhaite. Si par contre les 3 cartes ont des crevettes vertes alors il faut se précipiter sur le pot de mayonnaise en plastique au milieu de la table pour enclencher un magnifique pouet ! On annonce le point commun et on recommence jusqu’à qu’il n’y ait plus de carte. Le gagnant est celui qui a ramassé le plus de carte.

A FUMBLES ON A REMARQUÉ

  • + Un jeu rapide
  • + Un design fun
  • + Faire pouet avec la mayo, un régal
  • - Un Jungle Speed like

INFORMATIONS

  • Année : 2012
  • Nombre de joueurs : 2 à 6 joueurs
  • Thème : Rapidité
  • Temps moyen de jeu : 15 minutes
  • Age minimum : A partir de 07 ans
  • Auteur : Roberto Fraga
  • Editeur : Asmodee
  • Illustrateurs : Philippe Briones

NOTE

de-3-big.png

jeudi 26 septembre 2013

Test - Diavolo

88-diavolo.jpg

Les petits diables se promènent en toute liberté à Fumbles. Au milieu de la table 4 types de diables : des rouges, des blancs, des noirs et un gris. Dans vos mains 3 dés rouges, 3 dés blancs, 3 dés noir et un dé gris. Jetez tous les dés et regardez le dé gris. En fonction de sa face il va falloir agir différemment. Il faudra peut-être trouver la couleur où la somme des dés est la plus grande ou la plus petite, où il y a le plus de chiffre impaire, où il y a le dé avec la plus haute valeur, où il y a le plus grand écart entre les dés. La dernière face est un peu particulière car il va falloir repérer la couleur du dé le plus proche du dé gris. Une fois la couleur correspondante repérée avec les conditions du dé gris sautez sur le diablotin de la même couleur. Exemple la somme des dés rouges est 12, blancs 18, noirs 15, le dé gris nous demande la couleur avec la plus grande somme alors je dois attraper un diablotin blanc très rapidement. En effet il y a un diablotin blanc de moins que le nombre de joueurs donc il n'y en pas pour tout le monde. En cas d'égalité attrapez le diablotin gris mais attention il n'y en a qu'un. Ceux qui n'ont pas le bon diablotin dans les mains perdent un petit rubis. Quand un joueur n'a plus de petits rubis celui qui en a le plus à gagner.

A FUMBLES ON A REMARQUÉ

  • + Un jeu rapide
  • + Un mode facile avec moins de dés pour permettre l'accès aux enfants
  • + Les batailles de diablotins
  • - Un peu de calcul
  • - Le jeu au hasard pour aller vite de certains joueurs

INFORMATIONS

  • Année : 2012
  • Nombre de joueurs : 2 à 6 joueurs
  • Thème : Rapidité
  • Temps moyen de jeu : 15 minutes
  • Age minimum : A partir de 10 ans
  • Auteur : Gilles Lehmann, Corentin Lebrat
  • Editeur : Asmodee

NOTE

de-3-big.png