L'ASSO C'EST QUOI ?

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
#1
Texte de JCC77 : 

Vers l’infini et au-delà…

La voix au téléphone m’avait dit ‘tu verras c’est facile à trouver…’ en me donnant quelques indications un peu nébuleuses. Il était tard, la nuit était tombée, je roulais au milieu des arbres. Au détour d’un chemin, à la lisière de la cité, j’ai fini par trouver l’endroit.
Une porte vitrée, un escalier, de la lumière…j’ai poussé la porte…

Et j’ai été happé par des milliers d’univers différents, à travers l’espace et le temps. Comme par magie, 3 bouts de cartons, quelques cubes en bois et un lancer de dés ont opéré des sortilèges puissants qui ont fait disparaître ce monde familier et m’ont transporté …ailleurs ! Guidé par les Joueurs qui m’accompagnaient, j’ai vécu mille existences, remonté les fleuves du temps et parcouru l’Univers.

J’ai été fourmi en quête de nourriture pour préparer l’hiver. J’ai ramassé des perles au fond des Abysses pour soudoyer le conseil des Anciens. A la tête de ma corporation j’ai transformé Mars en paradis vert à coups de milliards et de brevets géniaux. Roi étrusque, j’ai combattu les légions romaines et soudoyé les barbares gaulois pour contrôler l’Italie quand Rome était encore dans l’enfance. Avec Saint Exupéry et Mermoz, bravant les orages, j’ai ouvert les routes aéropostales à travers le Sahara et l’Atlantique Sud ! Seigneur au Moyen Age, à la tête de mon domaine, j’ai levé des troupes, noué des alliances, déchaîné la peste et la famine sur mes adversaires, pour m’emparer de la couronne ! j’ai voté pour l’élection du Pape, avant d’être excommunié pour avoir assassiné le roi ! j’ai été Merlin, conseillant les forces du Bien dans des quêtes du graal que ponctuait d’interminables palabres au sein desquels les serviteurs du Mal s’efforçaient de répandre doute et confusion... J’ai conduit des bolides de formule 1 sur des pistes en carton, jetant le dé à chaque changement de vitesse ! j’ai conduit un traîneau à chiens et fait des courses de dromadaires ! collecté des estampes et visité des auberges le long du Tokkaido !
J’ai pris le thé avec mes ennemis et repoussé les geishas pour découper en tranches mes adversaires avec mon katana ! marchand vénitien, j’ai parcouru la méditerranée pour garnir les entrepôts de la Sérénissime ! Robot aux circuits en surchauffe, j’ai semé le chaos et la confusion dans des courses effrénées au sein d’usines pleines de dangers, dans des coursives balayées par les rayons lasers de mes congénères d’infortune ! j’ai prié les dieux grecs et invoqué les monstres anciens pour conquérir les Cyclades ! Membre d’une race extra-terrestre, j’ai construit des vaisseaux spatiaux équipé d’ordinateurs positroniques et armés de torpilles à protons pour explorer la galaxie et m’emparer des secrets des Grands Anciens ! j’ai été tout cela, et plus encore…

A chaque Assemblée, le même rituel se répète : un Sachant nous énonce la Règle, après avoir déployé les attributs de pouvoir : plateau, cartes, cubes, figurines, dés, et autres amulettes…
Puis le Voyage commence ; le monde extérieur s’efface progressivement, le brouhaha ambiant s’estompe, le Transfert s’opère…Bientôt, lentement au début, comme un sportif qui s’échauffe, les cellules grises se réveillent, s’étirent, se mettent en branle, tels les rouages d’une horloge mécanique. Les règles et les mécanismes de jeu commencent à faire sens, les stratégies se mettent en place, plus rien n’existe que le Jeu, le monde extérieur a disparu, la Transe est complète ! des plans sont élaborés et rejetés dans un battement de cil, des décisions mûrement pesées, évaluées, analysées, reportées, …il y a tant de choix, tant de futurs possibles…trop parfois ! alors c’est l’Analysis Paralysis ! la stase temporelle ! jusqu’à ce que l’appel rituel vienne briser la transe…’alors JC, tu joues ?!!’

Alors je réintègre la communauté des joueurs, mes compagnons d’aventures remplies de coups bas, de vols, de trahisons ( ‘je ne connais pas bien ce jeu, on peut s’allier si tu veux ?’), d’agressions (‘comment ça, tu ne l’attaques pas ? mais je rêve !’), de rires et de bons mots, ces bénévoles qui inlassablement et avec bienveillance guident le novice dans ces nouveaux mondes, les animent et les font vivre de leur verve (ah, une partie de Robot rally animée par Julien !) bref, Fumbles quoi…et je vous dis Merci ! pour toutes ces soirées…
Répondre
#1
Texte de JCC77 : 

Vers l’infini et au-delà…

La voix au téléphone m’avait dit ‘tu verras c’est facile à trouver…’ en me donnant quelques indications un peu nébuleuses. Il était tard, la nuit était tombée, je roulais au milieu des arbres. Au détour d’un chemin, à la lisière de la cité, j’ai fini par trouver l’endroit.
Une porte vitrée, un escalier, de la lumière…j’ai poussé la porte…

Et j’ai été happé par des milliers d’univers différents, à travers l’espace et le temps. Comme par magie, 3 bouts de cartons, quelques cubes en bois et un lancer de dés ont opéré des sortilèges puissants qui ont fait disparaître ce monde familier et m’ont transporté …ailleurs ! Guidé par les Joueurs qui m’accompagnaient, j’ai vécu mille existences, remonté les fleuves du temps et parcouru l’Univers.

J’ai été fourmi en quête de nourriture pour préparer l’hiver. J’ai ramassé des perles au fond des Abysses pour soudoyer le conseil des Anciens. A la tête de ma corporation j’ai transformé Mars en paradis vert à coups de milliards et de brevets géniaux. Roi étrusque, j’ai combattu les légions romaines et soudoyé les barbares gaulois pour contrôler l’Italie quand Rome était encore dans l’enfance. Avec Saint Exupéry et Mermoz, bravant les orages, j’ai ouvert les routes aéropostales à travers le Sahara et l’Atlantique Sud ! Seigneur au Moyen Age, à la tête de mon domaine, j’ai levé des troupes, noué des alliances, déchaîné la peste et la famine sur mes adversaires, pour m’emparer de la couronne ! j’ai voté pour l’élection du Pape, avant d’être excommunié pour avoir assassiné le roi ! j’ai été Merlin, conseillant les forces du Bien dans des quêtes du graal que ponctuait d’interminables palabres au sein desquels les serviteurs du Mal s’efforçaient de répandre doute et confusion... J’ai conduit des bolides de formule 1 sur des pistes en carton, jetant le dé à chaque changement de vitesse ! j’ai conduit un traîneau à chiens et fait des courses de dromadaires ! collecté des estampes et visité des auberges le long du Tokkaido !
J’ai pris le thé avec mes ennemis et repoussé les geishas pour découper en tranches mes adversaires avec mon katana ! marchand vénitien, j’ai parcouru la méditerranée pour garnir les entrepôts de la Sérénissime ! Robot aux circuits en surchauffe, j’ai semé le chaos et la confusion dans des courses effrénées au sein d’usines pleines de dangers, dans des coursives balayées par les rayons lasers de mes congénères d’infortune ! j’ai prié les dieux grecs et invoqué les monstres anciens pour conquérir les Cyclades ! Membre d’une race extra-terrestre, j’ai construit des vaisseaux spatiaux équipé d’ordinateurs positroniques et armés de torpilles à protons pour explorer la galaxie et m’emparer des secrets des Grands Anciens ! j’ai été tout cela, et plus encore…

A chaque Assemblée, le même rituel se répète : un Sachant nous énonce la Règle, après avoir déployé les attributs de pouvoir : plateau, cartes, cubes, figurines, dés, et autres amulettes…
Puis le Voyage commence ; le monde extérieur s’efface progressivement, le brouhaha ambiant s’estompe, le Transfert s’opère…Bientôt, lentement au début, comme un sportif qui s’échauffe, les cellules grises se réveillent, s’étirent, se mettent en branle, tels les rouages d’une horloge mécanique. Les règles et les mécanismes de jeu commencent à faire sens, les stratégies se mettent en place, plus rien n’existe que le Jeu, le monde extérieur a disparu, la Transe est complète ! des plans sont élaborés et rejetés dans un battement de cil, des décisions mûrement pesées, évaluées, analysées, reportées, …il y a tant de choix, tant de futurs possibles…trop parfois ! alors c’est l’Analysis Paralysis ! la stase temporelle ! jusqu’à ce que l’appel rituel vienne briser la transe…’alors JC, tu joues ?!!’

Alors je réintègre la communauté des joueurs, mes compagnons d’aventures remplies de coups bas, de vols, de trahisons ( ‘je ne connais pas bien ce jeu, on peut s’allier si tu veux ?’), d’agressions (‘comment ça, tu ne l’attaques pas ? mais je rêve !’), de rires et de bons mots, ces bénévoles qui inlassablement et avec bienveillance guident le novice dans ces nouveaux mondes, les animent et les font vivre de leur verve (ah, une partie de Robot rally animée par Julien !) bref, Fumbles quoi…et je vous dis Merci ! pour toutes ces soirées…
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)